Toutes utilisations de ces photos sont interdites sans l'accord de l'auteur

Accueil / Art moderne /

Sapin ou Sex-toy

041_Sapin_ou_Sex-toy.jpg Miniatures Art moderne Miniatures Art moderne Miniatures Art moderne Miniatures Art moderne Miniatures Art moderne

VANDALISME - Après son agression et la dégradation de l'oeuvre d'art, dont la forme évoquait un sapin de Noël ou un sex-toy, l'artiste a renoncé à la réinstaller, craignant "de potentiels débordements".

L'INFO. Après la dégradation de son oeuvre dans la nuit de vendredi à samedi, Paul McCarthy a renoncé à la réinstaller, a annoncé samedi la Foire internationale d'art contemporain (Fiac). "Je ne veux pas être mêlé à ce type de confrontation et à la violence physique, ou même continuer à faire prendre des risques à cette oeuvre", a-t-il expliqué. "The Tree" (arbre) avait été installé jeudi place Vendôme, à Paris, dans le cadre de la FIAC. Lors de l'inauguration, l'artiste avait été agressé par de farouches opposants à son oeuvre.

Indignation de certains. Une structure gonflable verte dont la forme, entre sapin de Noël et plug anal (sex toy), avait suscité de nombreuses réactions. Si certains s'étaient amusés de cette confusion, à commencer par l'artiste lui-même, d'autres avaient vertement dénoncé sa présence sur la très chic place Vendôme. Le conseiller de Paris UMP Jérôme Dubus s'était emporté vendredi contre une "provocation gratuite", exigeant sur son compte Twitter le retrait de l'oeuvre : ""Plug anal" place Vendôme Anne Hidalgo doit faire cesser cette provocation en retirant cette "oeuvre d'art"". Le Printemps français, mouvement mêlant militants identitaires et catholiques traditionalistes, avait de son côté fustigé l'"humiliation" de Paris :

Auteur
Odon
Dimensions
920*655
Fichier
041_Sapin_ou_Sex-toy.jpg
Poids
676 Ko
Albums
Visites
498
Score
4.90 (1 note)
Votez pour cette photo

1 commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image

  • Babeth1 - Dimanche 19 Octobre 2014 17:20
    J'ai eu l'occasion de le voir sur mon quotidien ce matin mais debout
    On va être bientôt pire que les américains, enfin certains d'entre nous
    toute forme d'art à le droit d'exister, on aime où pas même au sus et au vu de tout le monde